La chasse à l’approche nécessite une observation attentive et une grande patience.

La Chasse des Etangs pratique la chasse à l’approche et la chasse en battue, le territoire est suffisamment vaste (plus de 2 000 hectares de forêts) et le gibier suffisamment nombreux ( tir de nuit et battues administratives des sangliers) et dégâts dans les plantations de jeunes chênes des chevreuils et cervidés.

Chasse à l’Approche

  • La chasse à l’approche nécessite une observation attentive et une grande patience. Le chasseur doit repérer le gibier de loin et s’approcher discrètement.
  • Utilisation de vêtements camouflés et techniques de déplacement silencieux pour éviter d’alerter le gibier. Capacité à rester immobile et silencieux pendant de longues périodes ou alors affût sur un mirador. A la Chasse des Etangs nous avons disposé une trentaine de miradors en des points stratégiques.

  • Bonne connaissance des habitudes du gibier et du terrain pour anticiper les déplacements des animaux. Lors d’un week end 4 sorties dans la même partie du territoire ( entre 150 et 200 hectares) sont prévues afin que le chasseur connaisse le territoire qui lui est alloué 
  • La chasse à l’approche est généralement pratiquée en petits groupes d’amis qui profitent du week end pour se retrouver
  •  Utilisation de carabines à longue portée pour des tirs précis.
  • L’arc est également utilisé pour une approche plus traditionnelle et silencieuse.

La chasse à l’approche est moins axée sur la convivialité, davantage sur l’expérience individuelle et le lien avec la nature. Permet de cibler des individus spécifiques, contribuant ainsi à une gestion durable des populations de gibier.

Chasse en Battue

Plusieurs chasseurs (les « postés ») sont placés autour d’une enceinte, pendant que d’autres (les « rabatteurs ») traquent avec leurs chiens. A la Chasse des Etangs nous traquons avec des petits chiens qui poursuivent le gibier sur de courtes distances. Suivant le lever et le coucher du soleil nous réalisons 4 à 6 traques/jour. Les postés ne restent pas des heures au pied de leur chêne à attendre.

  • Les postés sont placés par le président dans un petit camion. Pas de perte de temps entre les traques.
  • Les postés tirent à la carabine. Les rabatteurs sont armés pour défendre leurs chiens et ont principalement des fusils à canon lisse pour des tirs à courte portée.
  • Les règles de sécurité pour éviter les accidents sont rigoureuses. Tir au rembuché uniquement en respectant un angle de 30 degrés. Le président rappelle les règles de sécurité au rond tous les matins
  • L’organisation des week end de chasse à la Chasse des Etangs favorise la convivialité. Certains chasseurs sont des fidèles depuis 15 ans. Arrivée le vendredi soir, contrôle des permis, apéro et repas. Nuit sur place, inutile de reprendre la voiture. Le samedi barbecue au bord d’un étang, le site favorise la convivialité. Le samedi soir on peut arroser ses exploits sans retenue, pas besoin de reprendre la voiture. Le dimanche journée continue pour pouvoir rentrer chez soi à une heure raisonnable.

Chasse à l’approche/Chasse en battue offrent des expériences distinctes et répondent à des besoins différents en matière de gestion des populations de gibier et de pratique de la chasse. La chasse à l’approche favorise une approche individuelle et immersive, tandis que la chasse en battue met l’accent sur la collaboration et la convivialité.

La Chasse à l’Approche et le Tir Sélectif du Brocard

La chasse à l’approche, également connue sous le nom de chasse à pied, est une technique de chasse qui se distingue par son respect de l’animal et de l’environnement. Elle demande patience, discrétion, et une connaissance approfondie du terrain et des habitudes de la faune.

La chasse à l’approche consiste à traquer l’animal à pied, en silence, en utilisant les éléments du terrain pour se dissimuler. L’objectif est de s’approcher suffisamment près pour effectuer un tir précis, tout en minimisant le stress pour l’animal. Cette méthode nécessite une grande maîtrise de soi et une compréhension des comportements animaliers. Les chasseurs doivent être capables de lire les signes de la nature, tels que les traces, les crottes, et les frottis, pour localiser leur gibier.

Le tir sélectif du brocard est une approche qui vise à maintenir un équilibre sain et durable des populations de chevreuils. Cela implique de choisir les animaux à prélever en fonction de critères précis, tels que l’âge, la santé, et la qualité génétique.

Avant de tirer, il est crucial d’identifier correctement l’âge et l’état de santé du brocard.

-L’objectif est de prélever principalement les individus âgés ou ceux présentant des anomalies, afin de laisser les jeunes et les spécimens les plus vigoureux se reproduire.

Les Chasseurs Suisses et le Brocard Assassin

Récemment, nous avons eu le plaisir d’accueillir deux chasseurs Suisses passionnés de chasse à l’approche. Après plusieurs heures de patience et d’observation, ils ont réussi à prélever un « brocard assassin ». Cet animal, reconnu pour son comportement territorial agressif et ses confrontations avec d’autres mâles, est un exemple parfait de tir sélectif. En éliminant un individu qui perturbait l’équilibre de la population locale, ces chasseurs ont contribué à la gestion durable de la faune et à la préservation de la biodiversité. Leur réussite témoigne de l’importance de la connaissance et du respect des comportements animaliers dans la pratique de la chasse.

Pour plus d’articles et de conseils sur la chasse, visitez notre blog sur www.chassedesetangs.com.

Premier Week-end de Chasse à l’Approche et Pêche au Brochet : Un Succès Retentissant

Le site www.chassedesetangs.com a eu le plaisir d’accueillir son premier week-end de chasse à l’approche et de pêche au brochet de la saison. Cette première sortie a réuni deux groupes distincts de passionnés : cinq chasseurs venus de Belgique et deux chasseurs du Var, accompagnés de leurs épouses. Retour sur un week-end riche en émotions et en succès.

La Chasse à l’Approche : 10 Brocards Prélèvés

Le week-end a été particulièrement fructueux pour nos chasseurs à l’approche. Les participants, armés de patience et de discrétion, ont arpenté les vastes étendues boisées à la recherche de brocards. La récompense de leurs efforts a été significative, avec un total de 10 brocards prélevés. Ce résultat démontre non seulement l’habileté des chasseurs, mais également la qualité et la richesse du biotope offert par notre domaine.

La Pêche au Brochet : Une Expérience Nature Inoubliable

Nos étangs, soigneusement entretenus et régulièrement approvisionnés, ont offert un cadre idéal pour une pêche sportive et plaisante. Les épouses des chasseurs, novices pour la plupart, ont pu découvrir les joies de la pêche en eau douce ;

Les brochets, véritables prédateurs des eaux calmes de nos étangs, ont donné du fil à retordre aux pêcheurs, offrant ainsi des moments de suspense et d’excitation. Cette activité complémentaire a permis de diversifier les plaisirs et de satisfaire les attentes de tous les participants, qu’ils soient chasseurs chevronnés ou simples amateurs de nature.

Ces éléments confirment que www.chassedesetangs.com est la destination idéale pour les amateurs de chasse et de pêche en quête d’authenticité et de convivialité.

Prochaines Dates et Perspectives

Les week-ends de chasse nature se poursuivront jusqu’à la fin juillet, mais le planning est complet pour 2024. En novembre, place aux chasses en battues, avec une ouverture dédiée aux sangliers et chevreuils.

Nous invitons tous les passionnés à nous rejoindre pour partager des expériences uniques et profiter de l’expertise de notre équipe. Rendez-vous sur www.chassedesetangs.com pour découvrir notre calendrier et réserver votre prochain séjour.

Conclusion

Ce premier week-end de chasse à l’approche et de pêche au brochet marque le début d’une saison que nous espérons riche en réussites et en rencontres. La nature, la passion et le partage sont au cœur de notre démarche, et nous sommes impatients de continuer à vous offrir des moments exceptionnels dans un cadre enchanteur. À très bientôt dans nos forêts ouvertes ?


Pour plus d’informations et pour réserver vos prochains week-ends de chasse et pêche, visitez notre site www.chassedesetangs.com ou contactez-nous directement. Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous accompagner dans la préparation de votre séjour.

Le virus ne tuera pas notre passion !

LE CALENDRIER DE LA CHASSE DES ETANGS EST MODIFIE POUR TENIR COMPTE DE LA CRISE SANITAIRE

Nous devions chasser 11 week end avec des groupes pouvant aller jusqu’à 20 chasseurs plus des accompagnants.

Les groupes seront limités à 12 chasseurs pour pouvoir respecter les mesures sanitaires pendant les déplacements, les repas, les moments de convivialité.

Conséquence, nous allons chasser pratiquement tous les week end jusqu’à fin mars.

Nous aimons la chasse, c’est notre passion. Mais aussi, nous chasseurs avons un rôle de régulation du gibier.

Le territoire de la Chasse des Etangs était classé zone noire pour les dégâts de sangliers. Nous devons donc tuer des sangliers pour préserver les cultures.

Nous devons aussi tuer des chevreuils et des cervidés pour préserver les plantations de jeunes chênes et douglas.

Pratiquement :

  • Nous nous déplacerons avec des voitures individuelles sur les lieux de chasse. Lorsqu’il y aura besoin d’utiliser le petit camion pour placer aux postes, le port du masque sera obligatoire.
  • Nous ferons des plus petites traques. Parfois les postés se retourneront pour faire la traque d’à côté. Etc. Comme nous chassons avec des petits chiens, nous savons nous adapter.
  • Pour les repas, les salles sont suffisamment grandes pour respecter les distances. Nous avons suffisamment de chambres pour ne pas mélanger les groupes.
  • Au rond, port du masque obligatoire.

Les nouveaux week end dans lesquels il reste des places

  • 21/11 – 22/11 // 2020 
  • 28/11 – 29/11 // 2020
  • 30/01 – 31/01 // 2021
  • 13/02 – 14/02 // 2021
  • 27/02 – 28/02 // 2021
  • 06/03 – 07/03 // 2021
  • 13/03 – 14/03 // 2021
  • 20/03 – 21/03 // 2021
  • 27/03 – 28/03 // 2021

Beaucoup de chasseurs arrivent le vendredi soir et dorment sur place pour être en forme le samedi matin.
Après installation dans une des 20 chambres ou pour les petits groupes d’amis dans un gite, diner dans la salle à manger du rendez-vous de chasse.
Suivant la saison petit déjeuner entre 6h30 et 7h15, consignes de sécurité et de chasse au rond, départ pour deux jours de chasse aux sangliers, chevreuils et cervidés.
Suivant la saison 4 à 6 battues sont réalisées dans la journée afin de ne pas rester des heures au même poste.
Si il fait beau le samedi, barbecue au bord de l’étang. Le soir les tireurs fêtent leurs exploits sans réserves car ils n’ont pas à reprendre leur véhicule.
Le dimanche journée continue jusqu’à 15/16h, déjeuner au rendez-vous de chasse, puis partage de la venaison et départ avec plein de souvenirs dans la tête.

Chasse + Convivialité + Organisation dynamique + Bons repas = WEEK END REUSSI

Le virus ne tuera pas notre passion !

Informations : www.chassedesetangs.com
Téléphone pour réservation : 06 61 98 21 86
ou infos@chassedesetangs.com

La chasse aux sangliers est maintenant autorisée au niveau national en mars.

La chasse aux sangliers est maintenant autorisée au niveau national en mars.
Comme l’année dernière, la Chasse des Etangs est classée en zone noire suite aux dégâts sangliers.

Nous vous proposons donc de venir chasser les week end suivants :

S 29/02 et D 1/03 // 2020
S 14/03 et D 15/03 // 
2020
S 22/03 et D 23/03 // 
2020

Week-end, arrivée le vendredi soir :
2 nuitées, 2 PDJ, 2 jours de chasse, 4 repas :
500€ au lieu de 730€

Week-end, arrivée le samedi matin :
1 nuitée, 1 PDJ, 2 jours de chasse, 3 repas :
420€ au lieu de 650€

Il reste des sangliers, le week end du 25/26 janvier, 85 balles tirée, 12 sangliers prélevés, 7 chevreuils à 17 chasseurs (photos ci-dessous).

Informations : www.chassedesetangs.com
Téléphone pour réservation : 06 61 98 21 86
ou infos@chassedesetangs.com

Week end chasse sanglier et chevreuil

Compte tenu de l’augmentation du nombre de sangliers nous sommes contraints à utiliser tous les modes de chasse pour en réduire les populations.

Nous avons installé une dizaine de miradors à proximités de souilles pour tirer les sangliers à l’affût. Personnellement, je préfère marcher et j’essaie d’approcher les sangliers et les chevreuils.

Nous entretenons les souilles avec du crud et appliquons du goudron de Norvège sur les arbres favoris des sangliers( voir photo avec 2 chasseurs très consciencieux  qui appliquent du goudron)

Le dernier week end de juillet nous étions 4. Résultat 2 brocards dont un tir sanitaire  et un sanglier. 8 balles tirées

Des week-end de chasse pas cher !

Vous aimez chasser seul ou avec un petit groupe d’amis, vous souhaitez organiser un week-end de chasse, vous voulez voir du gibier, vivre de belles émotions et… bien manger ! L’équipe de la Chasse des Étangs vous propose tout cela dans un cadre agréable et une belle convivialité.

Situé à 200 km de Paris et de Lyon, au centre de la France, la spécialité de « La Chasse des Étangs » est le grand gibier (sangliers, chevreuils et cervidés). Le territoire de 2000 hectares de forêts ouvertes et étangs est classé depuis deux ans en zone noire pour les sangliers. Les prélèvements sangliers sont passés en 4 ans de 35, à 50, puis 80 et pour la saison 2018/2019 à 121. Avec la canicule de juin 2019, les sangliers se sont réfugiés autour des étangs. La saison 2019/2020 devrait être bonne.

Nous chassons en battues indifféremment sangliers et chevreuils (une soixantaine par an) et cervidés avec des petits chiens qui reviennent bien. Pas de taxe d’abattage. Possibilité de réaliser des doublés, triplés au même poste (un quadruplé réalisé par chasseur avec une carabine à verrou en 2018/2019).

9 week end de chasse sont prévus pour la saison 2019/2020 avec possibilité de prolongations en mars.

25 chasseurs au maximum par week end. Le rythme est soutenu : cinq à six battues dans la journée suivant le lever et coucher du soleil.

Le vendredi soir possibilité d’aller à l’affût aux sangliers et chevreuils à condition d’arriver deux heures avant le coucher du soleil.

Très belles salles pour les repas, cuisine familiale de produits locaux, 19 chambres bien équipées sur place, (hors période de chasse le domaine est loué pour des mariages).

Les accompagnants sont les bienvenus et peuvent profiter du cadre magnifique, des sentiers pédestres autour des étangs ou aller visiter Vézelay, Nevers et les voûtes de la Collancelle.

La plupart des chasseurs viennent pour le week end et apprécient le confort de l’infrastructure et de ne pas avoir à reprendre la voiture après les repas.    Organisation du week end : arrivée le vendredi soir, éventuellement affût sanglier et chevreuils, apéritif et repas, nuit sur place, petit-déjeuner, deux jours de chasse aux grands gibiers.

Si la météo le permet le samedi midi barbecue dans une cabane de chasse située au bord d’un étang. Le dimanche départ au lever du jour et journée continue pour repartir tôt après le partage de la venaison.

A partir de 550€ pour le week end tout compris (2 nuitées et petits déjeuners, 4 repas, 2 jours de chasse en battues, venaison). Dégressivité suivant le nombre de week end réservés pour un individuel ou pour un groupe.

Un biotope superbe, beaucoup de gibier, de bons repas, de la convivialité… Que demander de plus ! C’est possible… La Chasse des Étangs pratique des tarifs compétitifs pour un superbe week end de chasse.

l'approche au brocard et au sanglier en juin

Pourquoi ne pas aller à l’approche, tirer un brocard ou un sanglier

Jeudi soir j’arrive de Paris, il fait beau et on annonce de la pluie pour ce week end.

Approche sanglier et brocard

Pourquoi ne pas aller à l’approche, tirer un brocard ou un sanglier

Pourquoi ne pas aller à l’approche, tirer un brocard ou un sanglier si il s’en présente un.  L’année dernière j’étais allé à l’approche le matin et avais eu la chance de prélever un beau sanglier de 75 kg.

Je pars donc très motivé à l’approche et commence un circuit dans la forêt et m’arrête une demi-heure en lisière de bois pour surveiller un pré dans lequel j’ai le droit de chasse.
Je vois une chèvre avec deux chevrillards. Mais pas de brocard en vue.

Il est déjà plus de 21 heures et décide que l’approche est terminée pour aujourd’hui. Je prends un chemin différent pour retrouver mon 4 x 4.

En rentrant j’entends un chevreuil aboyer.
Je l’approche sans bruit. Mon brocard est vraiment pas content, il aboie sans cesse et très fort.
Soudain j’entends des grognements et je distingue une compagnie de sangliers en mouvement à travers les arbres.
Mon brocard surement en train de marquer son territoire a été dérangé par les sangliers, c’est pour cela qu’il n’est pas content.
Je laisse passer la laie meneuse et je tire le premier sanglier derrière. Raté . Je lâche une deuxième balle. Je ne sais pas si je touche. Il fait déjà relativement sombre en sous-bois.
Mais un sanglier se débande et passe à 30/35 mètres. La troisième balle fait mouche. Le sanglier fait un mètre sur sa lancée et s’écroule dans un roncier.

C’est bête que je n’ai que trois balles. Un deuxième passe de suite derrière celui que je viens de tuer .

l'approche au brocard et au sanglier en juin

En définitive l’approche au brocard et au sanglier en juin c’est très sympa le soir le soir

Une balle en plein cou. Un petit sanglier que j’estime à 50kg.

50 kg peut être mais je suis à 500 mètres de tout chemin et dans une parcelle dans laquelle le charme a été exploité voilà 4 ou 5 ans. Il y a des branches en travers et les ronces ont bien poussé. Je n’ai pas de corde. Je traine le sanglier sur 10 mètres et me rends compte que ne pourrai pas le débarder. Je pends ma casquette à une branche pour retrouver le sanglier et appelle Christine pour qu’elle vienne m’aider.
Il est 10H passées. Le temps que je récupère le 4 x4 puis Christine et une corde, il fait noir.
Une chance il y a une belle lune, il fait bon.
Avec la lampe de mon portable, nous retrouvons la casquette non sans mal après avoir un peu tourné autour des ronciers et des branches en travers.
Le sanglier est à côté de la casquette.
On l’accroche par la gueule avec une corde et c’est parti.

La lune doit être à notre gauche. On fait le tour d’un premier roncier, puis d’un deuxième, d’un tas de branches et on arrive à une mare. On a tourné en rond et on est perdus.

Je décide de laisser le sanglier où il est cette nuit. On le monte d’un mètre sur un tas de branches et je reviendrai le chercher demain. Par précaution on l’attache au tas de branches, pas pour ne pas qu’il se sauve mais à cause des renards.
le lendemain je suis revenu avec Olivier et Guillaume pour chercher mon fameux sanglier.

En définitive l’approche au brocard et au sanglier en juin c’est très sympa le soir car la nuit tombe tard et parce que cela évite de se lever à 4 heures et demi pour aller à l’approche. Mais il vaut mieux tirer un brocard de 25 kg en plaine qu’un sanglier de 50kg en plein milieu des bois.

L’approche et l’affut sont des bons modes de chasse au sanglier pendant cette période estivale.

Comme écrit dans un précédent post du blog de la Chasse des Etangs , il faut diminuer les population de sangliers.

En été et même jusqu’au 15 octobre compte tenu de la chaleur et de la densité de la végétation , il est compliqué (et dangereux pour les chiens) de réaliser des battues sangliers .

L’approche et l’affut sont des bons modes de chasse au sanglier pendant cette période estivale.

De plus on peut toujours rencontrer et tirer un beau brocard en attendant les sangliers.

La semaine dernière nous étions 4 chasseurs à l’affût. Un d’entre nous à eu la chance de tirer du haut de son mirador un beau sanglier mâle à 10 mètres. Il l’a brillamment raté (manque d’habitude de tirer d’un mirador, lunette déréglée, carabine qui s’enraye entre autres explications ?! ).

Un autre à l’affût sur un autre mirador, a vu arriver un petit sanglier de 35 kilos. Il l’a laissé approcher et a bien fait. 
4 marcassins se sont présentés derrière. Félicitations à lui. Voir la photo prise du mirador d’affût.
Ce chasseur se rappellera de cette belle rencontre faite à l’affût au sanglier, même si il n’a rien tué.

Chasse du sanglier tous les jours de la semaine, chasse à partir du 1 juin

La fédération des chasseurs de la Nièvre vient de nous envoyer la facture pour la saison de chasse 2019/2020.
11 156,86 € à payer avant le début de la saison de chasse. 25% d’augmentation d’une année de chasse à l’autre.
Les coupables les sangliers et leurs dégâts.

La fédération des chasseurs de la Nièvre

Il est vrai que l’augmentation des populations de sangliers est impressionnante. Il suffit d’analyser les prélèvements par année :
2018/19 : 121 sangliers
2017/18 : 80 sangliers
2016/17 : 50 sangliers
2015/16 : 35 sangliers

La fédération des chasseurs de la Nièvre a pris quelques bonnes décisions : chasse du sanglier tous les jours de la semaine, chasse à partir du 1 juin. L’année dernière nous avions le droit de chasser ( détruire ) le sanglier en mars. La Chasse des Etangs avait organisé deux battues de destruction des sangliers . Nous avions prélevé 13 sangliers lors de ces battues.

A notre avis la Fédération des chasseurs de la Nièvre a pris une mauvaise décision en accordant pas de plan de chasse aux territoires de moins de 20 hectares. Dans ces territoires il peut exister des remises importantes pour les sangliers où des compagnies de sangliers demeurent et sortent pour aller réaliser des dégâts dans les cultures
A la Chasse des Etangs nous essayons de maintenir les sangliers en forêt grâce à un agrainage régulier, l’entretien des souilles à sanglier avec du crud et l’application régulière du goudron de Norvège
Nous avons aussi mis en place des miradors à des points stratégiques et accueillons des chasseurs à l’affût pour tirer des sangliers.

Demander des informations à Thibaut 06.61.98.21.86

Il paraît évident qu’il faut stabiliser les populations de sangliers par différents types de chasse : les battues au sanglier, mais aussi l’approche et l’affût